• Journée de mobilisation

    اضراب وطني يوم 16 جانفي 2013 من أجل

    .تحيين منحةالامتياز والمنطقة لولايات الجنوب

    ملف طب العمل خصوصا ما تعلق بحل اشكالية المناصب المكيفةفي القطاع

    ملف سكنات الجنوب

    .تفعيل عمل ومقترحات لجنة السكن لعمال قطاع التربية عموما

    ترقية أساتذة التقنيين رؤساء الأشغال إلى أساتذة التعليم الثانوي

     

    ترقية معلمي المدرسة الابتدائية وأساتذة التعليم المتوسط إلى رتب التوظيف القاعدية

     

    التسوية المالية للمنصب العالي أستاذ منسق منذ 01/01/2008

    وضع حدوحل المشاكل الناجمة عن تطبيقات القانون الأساسي المعدل 12/240 في شقه المتعلق بالادماج في مختلف الرتب

      

    « Photos : Conseil National du 03 janvier 2013الترقيــــــــــة »

  • Commentaires

    1
    Achour
    Mercredi 16 Janvier 2013 à 15:30

       N'est-il pas necessaire, pour le Bureau de Wilaya, d'établir une sorte de tableau explicatif de la promotion au rang de professeur principal et de professeur formateur. Certains flous persistant quant au modalités d'intégration. Qui peut en beneficier? Qu'est ce que la "mesure transitoire"? 

     

       j'avoue qu'il est difficile d'expliquer à beaucoup de "syndiqués" l'énormité de l'acquis: Une enseignante voulant passer le concours d'inspecteur sachant qu'elle n'a à son actif que 11 ans de carrière a trouvé contradictoire le fait qu'avant on pouvait devenir inspecteur après 10 ans seulement et qu'il lui faut 20 ans maintenant! La création de grade de professeur formateur ne l'a pas trop convaincue. Ni d'ailleur l'argument que j'ai avancé en mettant en avant le saut qualitatif fait par la création de ce(s)s poste(s) arrêtant ainsi le massacre qui faisait qu'un ancien se faisait inspecter par un plus jeune!

       Les concours étant l'apanage de la fonction publique et de l'académie assurerat-il l'accés à ces postes d'une manière transparente? Certains enseignants demandent à ce qu'il y ait infinité dans l'application de la promotion automatique et non pendant les 5 premières années et sans concours!!!!!????? Merci

     

     

    2
    syndicat15 Profil de syndicat15
    Mercredi 16 Janvier 2013 à 22:25

      C'est déjà expliqué, mon cher ami Achour, les modalités d’application du nouveau statut dans le site du CNAPEST de Tizi Ouzou.

    1-   A- Exceptionnellement, à l’occasion de l'application du nouveau statut, les PES qui ont 10 ans d'ancienneté au 31/12/2011 seront intégrés comme profs principaux, et ceux qui ont 20 ans seront intégrés comme profs formateurs.

    PES ----10 ans---------à Prof principal

    PES ----20 ans---------à Prof formateur

    L’objectif de cette intégration et l’institution effective des nouveaux grades التأسيس الفعلي للرتب. Sans cette intégration la tutelle ne va ouvrir que quelques postes chaque année, comme cela a été fait avec le prof d’application dans l’ancien statut (décret 90/49) que personne n’a en bénéficié.

    1-   B- Encore, et exceptionnellement, et c'est la mesure transitoire sur laquelle on parle, ces PES intégrés comme principaux ont le droit de passer le concours d’accès au grade de prof formateur sans attendre 5 ans (sans avoir 5 ans d’ancienneté comme prof principal) et les PES intégrés comme formateurs ont le droit de passer le concours d’accès au grade d’inspecteur sans attendre 5 ans aussi (sans avoir 5 ans d’ancienneté comme prof formateur). Sans cette mesure transitoire, les PES intégrés comme formateurs doivent attendre 5 ans pour avoir le droit de participer au concours d’inspecteur, ça veux dire pendant cinq l’Algérie n’aura pas d’inspecteurs nouveau, même les regrettables ne seront pas remplacés.

    Prof principal ------ concours ---------à Prof formateur

    Prof formateur ---- concours ---------à Inspecteur

     

    2-   En dehors de cette exception, et ça sera les cours normal des choses, dès qu'un PES justifie 5 ans d'ancienneté il a le droit de passer le concours de prof principal, il ne va pas attendre jusqu'à avoir 10 ans, et dès qu'un prof principal justifie 5 ans d'ancienneté il a le droit de passer le concours d'accès au grade de prof formateur, et dès qu'un prof formateur justifie 5 ans d'ancienneté dans ce grade il a le droit de passer le concours d'accès au grade d'inspecteur.

    PES ----5 ans  d’ancienneté minimum + concours ---------à Prof principal

    Prof principal ---- 5 ans  d’ancienneté minimum comme principal + concours ---------à Prof formateur

    Prof formateur ---- 5 ans  d’ancienneté minimum comme formateur + concours ---------à inspecteur

     

    Il faut signaler aussi que qu’on peut accéder au poste de principal ou formateur sans concours mais en s’inscrivant sur la liste d’aptitude, mais il faut justifier 10 ans d’ancienneté dans le grade.

    PES ----10 ans  d’ancienneté minimum + liste d’aptitude ---------à Prof principal

    Prof principal ---- 10 ans  d’ancienneté minimum comme principal + liste d’aptitude ---------à Prof formateur

     

    3-   Pour la promotion automatique, aucun statut particulier en Algérie, ni au monde ne garanti ça ! La promotion se demande (il faut soumettre un dossier) et se mérite (concours).

     

    4-   Pour les gens qui disent qu’il y a un  recul par rapport au statut de 90 qui nous donne le droit de participer au concours d’inspection après 10 ans d’ancienneté, je leur dis que l’inspecteur (catégorie 17) est le grade le plus élevé dans l’éducation, est-il normal d’atteindre le sommeil après 10 ans ou 11 ans d’ancienneté et sans passer par les autres grades. C’est comme demander de passer du grade inspecteur de police au grade de commissaire sans passer par celui d’officier !

     

    3
    achour
    Jeudi 17 Janvier 2013 à 18:51

    Merci pour l'explication j'essayerai moi même d'établir un tableau récapitulatif.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :