• Déclaration du Bureau de Wilaya du 19-03-2013

    Télécharger au format PDF

    Conseil National Autonome des Professeurs de l’Enseignement Secondaire et Technique Elargi

     CNAPEST-Elargi

     Bureau de Wilaya de Tizi Ouzou

    http://cnapestelargi15.eklablog.com   ,   http://cnapest15.unblog.fr

    Mail : cnapestto@yahoo.fr

     

    Déclaration 

              Le bureau de wilaya du CNAPEST-Elargi de Tizi Ouzou s’est réuni ce mardi 19 mars 2013 au siège de notre syndicat sis à la direction de l’éducation en présence de deux membres de la commission de wilaya des œuvres sociales.

              Après avoir ouvert la séance, le coordinateur de wilaya a donné la parole aux membres de la commission de wilaya des œuvres sociales qui ont présenté un compte rendu détaillé des activités de la commission de wilaya.

              Il en ressort que les méthodes usitées par cette commission ne diffèrent en rien de celles employées par la commission précédente affiliée au syndicat du système.

              En effet, énormément de faits relatés par les membres de cette commission présents à la réunion du bureau de wilaya portent atteinte à la gestion démocratique des œuvres sociales dans la wilaya de Tizi Ouzou. Ces faits inacceptables seront cités dans le détail, si la présidente de cette commission persiste à gérer unilatéralement les activités de la commission et à dépenser anarchiquement l’argent des œuvres sociales des travailleurs de l’éducation de la wilaya de Tizi Ouzou.

              Par ailleurs, le bureau de wilaya du CNAPEST-Elargi de Tizi Ouzou dénonce énergiquement le comportement de monsieur Belmecheri, président de la commission nationale des œuvres sociales, qui gère les deniers des œuvres sociales comme ses fonds propres. Il a décidé, unilatéralement et en secret, d’octroyer une prime forfaitaire aux présidents et vice-présidents des commissions nationale et de wilaya. Il s’est permis, lors d’une cérémonie organisée à l’occasion du 8 mars à Tizi Ouzou en l’honneur des femmes retraitées de l’éducation d’annoncer à une quinzaine d’entre elles, choisies on ne sait selon quels critères, qu’il leur offrait une cure thermale aux frais de la commission nationale provoquant la consternation de certains membres da la commission de wilaya et le chahut de celles qui n’ont pas été choisies. Suite à cela, sans en référer aux autres membres, il a décidé unilatéralement d’offrir cette cure à toutes les présentes. De plus, se considérant en campagne électorale, il sillonne actuellement les wilaya du pays pour organiser des fêtes avec l’argent des œuvres sociales en l’honneur des retraités ayant obtenu la prime de 250 000 DA décidée par la commission nationale. Il a en outre organisé une assemblée générale des présidents de commissions de wilaya, un cadre qui n’est prévu nulle part dans les textes qui régissent les œuvres sociales, mais dans un objectif inavoué d’élimination des élus n’ayant pas son obédience syndicale.

    Aussi, le bureau de wilaya du CNAPEST-Elargi de Tizi Ouzou dénonce les comportements inacceptables du président de la commission nationale et de la présidente de la commission de wilaya des œuvres sociales de Tizi Ouzou et les met en garde contre toute dérive dans la gestion des œuvres sociales. Et pour permettre aux élus d’empêcher ces dérives le bureau de wilaya appelle à l’instauration d’un article dans les textes des œuvres sociales qui permettra aux membres d’une commission de retirer leur confiance à un membre défaillant.

    Vive le CNAPESTE

    Seule la lutte paye

    Tizi Ouzou, le 19/03/2013

     P/Le Bureau de Wilaya

    Le Coordinateur de Wilaya

    Kamal Goucem

    « CONTRIBUTION بيان المجلس الوطني 04-04 -2013 »

  • Commentaires

    1
    Achour
    Mercredi 27 Mars 2013 à 17:46

    Autre couac, Des profs stagiaires des trois cycles sont en stage de formation(s) de puis Samedi dernier au niveau du CEM Haddad de Mirabeau sous l'anthipathique direction du dénommé Boumala qui lui, est chargé "d'enseigner" la législation scolaire et qui allant de son lèche-botte de comportement se met à crier à nos collègues qu'ils ne sont que des sous-enseignants qui n'ont droit à rien si ce n'est l'éviction pour n'importe quel motif. C'est à se demander de quelle législation il parle. Selon lui ils n'ont pas le droit d'adhérer à aucun syndicat (il n'est pas aller inquiéter les profs stagiaires des palliers inférieurs, il ne sait peut-être pas que nous nous élargissons!). Que fait cet énérgumène si ce n'est que de relayer ces deux camarades Lanak et Imine qui sont allés dire aux camarades stagiares qu'ils ne seront payés qu'à raison de 22000 DA le mois et qu'ils ne sont considérés que de vulgaires contractuels usant de menaces à peine voilées - c'est normal, ils travaillent pour l'UGTA. Un mouvement s'est dessiné - sans peut-être aboutir, je ne le sais plus - au sein des stagiaires en l'occurence les profs de tamazight car parait-il à Tipaza, la même chose a été rapportée par un quotidien. Quelques membres du Bureau de Wilaya sont alertés, il s'agit d'emettre une declaration de soutien pour les camarades stagiaires et de dénoncer le comportement mesquin des responsables sus-cités. "Les méchants envient et haissent, c'est leur manière d'admier" Victor Hugo. 

    2
    Achour
    Vendredi 29 Mars 2013 à 15:24

    Une malencontreuse erreur s'est glissée lors de la rédaction de cet écrit. En effet il fallait lire: du dénomé Boumati au lieu et place du dénommé Boumala. Toutes mes excuses aux lecteurs et à ce Boumala s'il en existe un dans l'Education à Tizi, et qui je ,l'espère, n'userait pas d'une telle brosse pour élever ses chefs pour y assujetir ses frères et soeurs...

    3
    Achour
    Dimanche 31 Mars 2013 à 21:42

    Question à nos camarades syndicalistes. Que prévoit la loi, celle écrite ou une autre qui serait dernièrement pondue, par rapport aux gens ayant réussi le dernier concours organisé par la DE et qui a vu beaucoup d'entre eux rejoindre des établissement ou ils sont affectés. Le dernier stage se déroulant ces jours-ci à Mirabeau  laisse croire, et c'est ce qu'on leur martèle à longueur de journée, que leurs affectations ne contient pas le mot "stagiaire" et qu'ils ne seront considérés comme tels que lorsque ils auront reçu une formation qui verra un autre cycle se dérouler le mois de juin prochain. Des eclaircissements s'il vous plait. Voyons si c'est réellement le cas et comment prendrons-nous en charge ce problème s'il en est un. Est ce que l'intégration que nous avons arrachée a une queconque autre tranchant, une conséquence...?

    PS: La déclaration de soutien et de dénonciation de la manipulation des émissaires de la DE a tardé. C'est vrai que le dit stage qui sera sanctionné par un examen se termine le 4, est-ce un souci de Timing?

    4
    syndicat15 Profil de syndicat15
    Lundi 1er Avril 2013 à 09:40

     Décret exécutif n° 12-240 du 29 mai 2012 modifiant et complétant le décret exécutif n° 08-315 du 11 octobre 2008 portant statut particulier des fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de l’éducation nationale. 

     Art. 22. . L.article 71 du décret exécutif n° 08-315 du 11 Chaoual 1429 correspondant au 11 octobre 2008, susvisé, est modifié, complété et rédigé comme suit :

     « Art. 71. . Sont recrutés ou promus en qualité de professeur de l’enseignement secondaire :

     1. les sortants des écoles normales supérieures pourvus du diplôme de professeur de l’enseignement secondaire sanctionnant une formation de cinq (5)  années ;

     2. à titre exceptionnel, par voie de concours sur épreuves parmi :

     a) …….

     b) les candidats titulaires d’une licence d’enseignement supérieur ou d’un titre reconnu équivalent ;

     3. ……..

     4. ……..

     Les candidats retenus conformément au cas 2-b, 3, 4 ci-dessus sont astreints préalablement à leur nomination, à suivre avec succès une formation d’une année, dont le contenu et les modalités d’organisation sont fixés par arrêté conjoint du ministre chargé de l’éducation nationale et de l’autorité chargée de la fonction publique ».

    5
    Achour
    Lundi 1er Avril 2013 à 20:25

    Merci pour la réference, très claire de surcroît! Donc par extension, nos camarades ne sont pas ainsi considérés professueurs qu'après leur succés dans le dit stage, nous sommes nous mêmes passés à la 14 alors que nous avons manqué quelques parts de formation. Les prof stagiaires continureont à jouir cependant de leurs droit à adhérer aux syndicats. Bonne chance à eux.

    6
    abou rico retraité
    Lundi 1er Avril 2013 à 21:24

    On attend tous avec impatience les détails sur la gestion de l'argent des oeuvres sociales,ça doit être du nanan.J'imagine,comme au temps de la presque défunte UGTA les grandes bouffes dans les grands hotels ,les petits(en attendant les grands)voyages à travers tout le territoire aux frais des collégues sous pretexte de réunions,conclaves,séminaires,les belles tutures de services entreposées dans des garages privées,les ordinateurs portables pour les enfants,sachant que généralement nos élus ne savent même pas s'en servir,les portables dernier cri qui ne servent que pour la frime et auxquels ils sont tout le temps accrochés comme s'ils géraient la NASA.Et si on rendait aux oeuvres sociales leur vraie vocation qui n'est ni d'envoyer les gens en arabie c'est où dites?,ni un moyen de s'acheter une bagnole qui est un luxe,mais tout simplement de venir en aide aux enseignants qui sont dans un besoin urgent parce qu'ils sont malades,qu'ils n'ont pas où se loger,qu'ils sont célibataires à 40 balais etc,etc....Et dire qu'on croyait que ces gens là s'étaient portés candidats à ces postes par pur altruisme.

    7
    Achour
    Mardi 2 Avril 2013 à 18:00
    Altruisme, mon oeil, moi je pense sincérement qu'une action d'envergure, pour une fois contre ce partenaire conjoncturel qu'est l'unpef et à ces gueux qui sont venus se remplir les poches sur notre dos, s'impose. Nous faut-il un scandale de plus ou devons nous attendre que l'élargissement s'effectue à grande echelle pour les doubler, mais ceci se faisant, c'est leurs poche à eux qui s'élargiraient! A bon entendeur salut!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :