• Déclaration du Conseil de Wilaya du 12/04/2013

    Télécharger au format PDF

    Conseil National Autonome des Professeurs del’Enseignement Secondaire et Technique Elargi

    CNAPEST-Elargi

    Conseil de Wilaya de Tizi Ouzou

    http://cnapestelargi15.eklablog.com , http://cnapest15.unblog.fr

    Mail : cnapestto@yahoo.fr

    Déclaration

    Suite aux assemblées générales tenues dans les établissements scolaires aux fins de débattre du contenu de la déclaration du conseil national du CNAPEST-Elargi du 04 avril 2013, un conseil de wilaya extraordinaire est organisé le 12 avril 2013 au lycée Stambouli de Tizi Ouzou pour synthétiser les procès verbaux de ces assemblées générales. La synthèse ainsi obtenue sera présentée par nos délégués au conseil national qui se tiendra le 13 avril 2013.

    Par ailleurs, les débats de cette rencontre ont porté sur certains points, notamment les problèmes locaux, la structuration des enseignants adhérents du moyen et du primaire et la gestion des œuvres sociales par la commission de wilaya.

    I – Problèmes locaux

    Concernant le premier point, le conseil de wilaya a constaté qu’une bonne partie des arriérés financiers ont été régularisés comme l’ont promis les responsables de la direction de l’éducation.

    Pour ce qui est de la liste par établissements des adhérents de notre syndicat demandée par l’administration, nous avons convenu de rejeter le modèle proposé par cette dernière et de ne remettre que l’état organique tel que conçu par notre syndicat.

    Le conseil de wilaya s’insurge contre ces méthodes policières et dénonce par ailleurs, l’intimidation que se permettent certains formateurs à l’égard des stagiaires, plus particulièrement Monsieur Boumati connu pour ses accointances avec l’administration, et leur rappelle que tout travailleur qu’il soit titulaire, stagiaire ou même contractuel a le droit d’adhérer à un syndicat.

    II – Structuration des enseignants adhérents du moyen et du primaire

    Pour ce qui est de la structuration du moyen et du primaire et compte tenue du nombre d’adhésions enregistrées, il a été convenu d’organiser, dans les plus brefs délais, une conférence pour les enseignants de ces deux paliers, à l’issue de laquelle un secrétariat provisoire du primaire et un autre du moyen seront installés. Ces deux secrétariats auront pour tâche, avec le concours des membres du bureau de wilaya, de lancer la structuration à grande échelle.

    III – Gestion des œuvres sociales par la commission de wilaya.

    Quant au point relatif à la gestion des œuvres sociales dans notre wilaya, les membres présents à cette session ont eu à apprécier, à la lumière du compte rendu des délégués du secondaire à la commission de wilaya des œuvres sociales présenté par Monsieur Adryen Chabane, l’étendu de la supercherie orchestrée par le syndicat UNPEF à travers la présidente de la commission de wilaya issue de ses rangs, qui a réussi à faire accroire aux travailleurs de l’éducation qu’il n’avait d’objectif, en y plaçant ses affidés, que de gérer les fonds des œuvres sociales dans la transparence et dans l’équité. Or les faits sont têtus, ils contredisent ces vœux pieux et montrent l’avidité avec laquelle, la présidente, issue de ses rangs, use et abuse des biens de tous les travailleurs de l’éducation de la wilaya de Tizi Ouzou.

    Le bureau de wilaya de notre syndicat a averti la présidente de la commission de wilaya des œuvres sociales que nous citerions dans le détail ses dérives si elle s’obstinait à gérer unilatéralement et dans l’anarchie les œuvres sociales de notre wilaya. Et au moment où nous nous attendions, après notre déclaration qui remettait en cause sa gestion, à ce qu’elle révise son comportement, en s’amendant et en se mettant à gérer avec plus de transparence et de collégialité les deniers des travailleurs, ne voilà-t-il pas qu’elle s’est fendue d’un brûlot infamant à l’égard de notre syndicat et des trois représentants des lycées dans la commission de wilaya ?

    Notre syndicat n’a pas pour prétention de revendiquer les œuvres sociales pour lui mais il se battra pour ne plus permettre à quiconque de dilapider les biens des travailleurs de l’éducation. Et si cet empêcheur de « gaspiller» n’a pas accompagné ces orphelins, sur lesquels elle verse des larmes … de crocodiles, c’est parce que celle-ci a déjà passé quelque jours de vacances à Ouargla en s’y rendant par avion aux frais des œuvres sociales -ce qu’elle ne dit pas dans sa déclaration- ceci sous prétexte de préparer le séjour de ces orphelins. Alors, pourquoi devrait-il ajouter ses frais ?

    Les accusations qu’elle porte contre les représentants des travailleurs des lycées de la wilaya de Tizi Ouzou à la commission de wilaya, quand bien même elles seraient fondées, ce que nous contestons bien évidemment, relèveraient plutôt d’un manquement à l’assiduité que de la mauvaise gestion et encore moins de la dilapidation. Elles ne peuvent de ce fait être placées sur le même niveau des dérives qu’elle est entrain de commettre, avec la complicité de son syndicat qui, au lieu de saisir l’opportunité de notre déclaration pour la sermonner, l’encourage à continuer dans son « œuvre » perfide.

    Le CNAPEST-Elargi de Tizi Ouzou, lui, accuse la présidente de la commission de wilaya des œuvres sociales, entre autres de :

    1- Gestion unilatérale :

    Elle agit comme si elle était la propriétaire des œuvres sociales qui n’a de compte à rendre à personne. D’ailleurs, lors de la rencontre nationale des présidents de commissions de wilaya, qui soit dit en passant n’existe pas dans les structures réglementaires des œuvres sociales, a tancé le président de la commission nationale, pour avoir accepté la nomination de « rbaben », « irbiben » en kabyle (comprenez « les vices – présidents ») au président de la commission qui ne font que « gêner ». C’était tout ce qu’elle avait à dire, contrairement à tous les autres, ses propres camarades compris, qui avaient fait des propositions intéressantes.

    Lors de la fête du 8 mars, il a été convenu entre les membres de la commission et de l’organe de gestion d’organiser une cérémonie modeste et symbolique aux femmes retraitées de l’éducation de notre wilaya. Cette cérémonie devait avoir lieu dans le siège même des œuvres sociales sans sa délocalisation à la maison de la culture par la présidente, par téléphone, à partir de Msila où elle se trouvait.

    Quant aux conventions avec les cliniques, lorsqu’elle n’a pas pu imposer ses choix, et qu’elle fut obligée de contracter des conventions avec presque toutes les cliniques implantées dans le territoire de la wilaya, elle s’est permise de restreindre, dans les notes d’information qu’elle a mises à la disposition des travailleurs de l’éducation de la wilaya de Tizi Ouzou, les actes médicaux que chaque clinique pouvait offrir alors que dans la convention elle-même aucune restriction n’était citée. La présidente a choisi à notre place les cliniques vers lesquelles on devrait se diriger. Sur quelle base ? Libre à chacun de faire sa lecture ! La présidente a séquestré à ce jour la griffe du 2ème vice-président, celui qu’elle accuse de « négligence », alors que celle-ci lui a été remise en main propre par les membres de la structure de gestion.

    2- Passation de marchés sans offre d’achat

    De quelle transparence peut se prévaloir la présidente de la commission de wilaya des œuvres sociales qui, à chaque fois qu’il lui est demandé de faire des offres pour l’achat de quelques produits que ce soient, elle n’a que cette réponse toute prête : « je connais quelqu’un » ?

    3- Accaparement des biens des œuvres sociales

    Dès qu’elle dépose la présidente le matin devant le siège des œuvres sociales, la voiture de service disparaît pour ne plus réapparaître qu’en fin de journée. Cette voiture qui est sensée être le bien de tous les travailleurs de l’éducation de la wilaya de Tizi Ouzou est devenue un bien personnel entre les mains de la présidente. Quant au 2ème vice – président qu’elle accuse de tous les maux, il se déplace, dans le cadre de ses activités en tant que membre de la commission des œuvres sociales, en utilisant sa voiture personnelle, ce qui d’ailleurs ne le dérange nullement car il se considère, lui et ses biens propres au service des travailleurs de l’éducation qu’il compte servir aux mieux de ses compétences et avec toute l’honnêteté qui le caractérise.

    En guise de conclusion sur ce point, le conseil de wilaya du CNAPEST-Elargi de Tizi Ouzou, rappelle à la présidente de la commission de wilaya des œuvres sociales ainsi qu’aux responsables de l’ UNPEF que nous avons contribué à leur succès et que si nous ne sommes pas majoritaires, c’est parce que nous n’étions pas encore représentés au moyen et au primaire. Par ailleurs, nous croyions sincèrement, au moment des élections, que nous pouvions compter sur eux. Hélas ! Mille fois hélas ! Le temps a fini par nous faire comprendre que si nous avions pu faire sortir un ogre des œuvres sociales par la petite porte, nous avions fait entrer un autre, plus sournois, par la grande. Ce ne sera que partie remise et nous sommes prêts à la reprendre, sans « armée » et démocratiquement.

    Aussi, le conseil de wilaya a-t-il décidé d’appeler à un rassemblement de l’ensemble des travailleurs de l’éducation de la wilaya de Tizi Ouzou devant le siège des œuvres sociales pour exiger le départ de la présidente de la commission de wilaya si celle-ci persiste à gérer unilatéralement l’argent des œuvres sociales et à le dépenser d’une manière inappropriée

    Enfin, après six heures de débat fructueux, les membres du conseil de wilaya se sont donné le mot pour faire réussir les actions qui seront annoncées par le conseil national et se sont engagés à faire réussir l’élargissement de notre base à nos collègues du moyen et du primaire pour arracher ensemble d’autres acquis.

    Vive le CNAPESTE

    Seule la lutte paye

    Tizi Ouzou, le 12/04/2013

    P/Le Conseil de Wilaya

    Le Coordinateur de Wilaya

    Kamal Goucem

    « قرار المجلس الوطني المنعقديوم13أفريل 2013 بالجزائر العاصمة نشرة اعلامية 2013/04/27 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :